AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !

Aller en bas 
AuteurMessage
William Alex Slayers

William Alex Slayers

Messages : 149
Date d'inscription : 30/10/2008

Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Empty
MessageSujet: Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !    Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Icon_minitimeMer 2 Avr - 19:48

• Confession à l’église ? C’est Zelda qui se confesse et William qui se fait passer pour le prêtre de l’autre côté Xd ?

_________________
un homme un vrai
Revenir en haut Aller en bas
William Alex Slayers

William Alex Slayers

Messages : 149
Date d'inscription : 30/10/2008

Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Empty
MessageSujet: Re: Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !    Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Icon_minitimeMar 8 Avr - 22:08



    William était catholique. Bien plus sur le papier qu’en pratique car il n’était pas vraiment un modèle de prêcheur. Lui il était plutôt pêcheur que prêcheur… Vous l’imaginez la croix autour du cou, priant Dieu et passant tous ses dimanches dans cette grande maison en bois avec des vitres de couleurs super triste ? Certain appelle ça des églises ! Le jeune homme n’avait jamais aimé les églises. Outre le fait que c’était dans ses trucs qu’avait lieu la messe, c'est-à-dire une machin qui dure trois plombe, où tu dois tenir en place, pire torture que les cours pour un gars qui était une vrai électrique comme Will, c’est là qu’avait lieu les enterrements et les mariages. Alors quand tu assiste à ton premier enterrement à l’âge de 6 ans, qu’il s’agit de celui de ton père, tu a souvent tendance à déjà pas trop aimer ce lieu. Ensuite, pour ce qui est des mariages, le jeune Slayers avait tendance à se tapé une crise d’urticaire rien que d’y penser ! Donc autant dire qu’il y avait peu de chance de le voir dans une église. Pourtant ce jour-là, alors qu’il se promenait dans les rue de New-York, le jeune homme passa devant le monument, ouvert. Nul doute que la jolie blonde en jupe qui entra à ce moment, est un élément à ne pas négliger dans le fait que comprendre le pourquoi du comment de la venue de William dans ce lieu oublier. Sourire malicieux aux lèvres, il apperçut au loin le confessionnal. Persuader qu’en 2014 plus personne n’utilisait ce genre de truc il entra à l’intérieur, mais là où devait se placer le prêtre. Il commença à prendre un air sérieux, juste pour s’amuser. Quel ne fût pas sa surprise quand il entendu quelqu’un entrait dans le compartiment en face. «  Mon père ? » dit alors une voix. William déglutit, hésita, puis finit par dire «  oui mon enfant, j’vous écoute. »


_________________
un homme un vrai
Revenir en haut Aller en bas
Zelda Spinoza

Zelda Spinoza

Messages : 2
Date d'inscription : 08/04/2014

Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Empty
MessageSujet: Re: Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !    Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Icon_minitimeMar 8 Avr - 23:01


Ce matin-là, Zelda s’était réveillée avec une étrange sensation, celle d’un poids oppressant sa poitrine et qui portait un nom : la culpabilité. Aujourd’hui, cela faisait deux ans. Deux ans qu’elle avait coupé les ponts avec ses parents après une énième altercation au sujet de son avenir professionnel. La violence de cette dernière dispute avait provoqué l’infarctus de sa mère dont elle avait eu beaucoup de mal à se remettre et la colère de son père qui lui avait interdit de remettre les pieds chez eux. Ecrasée par la honte, Zelda avait accédé à sa requête et s’était installé à Phoenix, de l’autre côté des Etats-Unis, à peine quelques semaines plus tard. Bien que la vie ici était confortable, elle n’était pas totalement à son goût et la jeune femme peinait vraiment à se faire des amis. Pourtant, en ce jour de triste anniversaire, Zelda éprouvait un besoin irrépressible de parler à quelqu’un. N’importe qui. Elle avait essayé d’accoster le facteur, sans succès et c’est en se promenant dans le centre-ville que la jeune femme trouva enfin ce qu’elle cherchait : un endroit – autre que les Alcooliques Anonymes - où on l’écouterait sans la juger, où elle trouverait un peu de paix et peut-être la force de se pardonner. Bien décidée à y remédier, Zelda poussa la lourde porte… qui lui sembla plutôt légèrement ; l’ambiance bienveillante de l’église portait déjà ses fruits sur son esprit troublé.

Zelda s’installa quelques instants à un banc, priant Dieu de lui donner la force nécessaire d’entrer dans le confessionnal et, lorsqu’elle se sentit enfin prête, la jeune femme pénétra à l’intérieur de la petite cabane en bois où se trouvait déjà quelqu’un. Elle ne le distinguait pas correctement, mais devina à sa silhouette qu’il s’agissait d’un homme assez jeune. Peut-être un nouveau. « Mon père ? » se risqua-t-elle. « Oui, mon enfant, j’vous écoute. » finit-il par répondre. Définitivement nouveau. Ce fut à son tour d’hésiter ; elle n’était pas une grande habituée de la confession ou de la prière en général. « Pardonnez-moi mon père car j’ai péché. » commença-t-elle, reprenant la seule phrase qu’elle savait correcte avant d’enchaîner. « Aujourd’hui, cela fait deux ans que mon père m’a renié et que ma mère en souffre… ».
Revenir en haut Aller en bas
William Alex Slayers

William Alex Slayers

Messages : 149
Date d'inscription : 30/10/2008

Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Empty
MessageSujet: Re: Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !    Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Icon_minitimeMar 8 Avr - 23:23


    « Pardonnez-moi mon père car j’ai péché. » En entendant ces mots William eut presque envie de rire. Peut-être qu’en fait la personne en face de lui qui semblait être une femme et qu’il distinguait à peine lui faisait une farce. Peut-être qu’elle était en train pour s’amuser comme lui et qu’elle n’avait réellement l’intention de ce confesser. C’était si cliché. Il allait se passer quoi après ? Je te pardonne puis amen ? Il était difficile pour le jeune Slayers de ne pas trouver ça ridicule. Mais en bon comédien qu’il était, il restait sérieux. Enfin heureusement que la cloison empêcher la jeune femme de voir le sourire espiègle sur ses lèvres. « Aujourd’hui, cela fait deux ans que mon père m’a renié et que ma mère en souffre… ». Ah… C’était pas une blague… La fille était RELLEMENT en train de se confésser… Eh merde ! Qu’est-ce qu’il lui avait prit de dire “ oui mon enfant “ ??? Voilà maintenant il était trop tard pour faire marche arrière. Il s’imaginait pas trop lancer un « euh je suis pas un prêtre je suis un crétin » façon « euh je suis pas une couille je suis un kiwi ( cf : -> http://fc04.deviantart.net/fs70/f/2013/314/d/e/banner_website_v03_by_davedonut-d6tpi0q.swf ) . Ça risquait de pas trop le faire. Pas le faire du tout d’ailleurs ! Bon bin du coup on improvise ! « Chaque être humain sait trouver en soi la force de pardonner. Votre père est égal à tout homme ! » Oui bien sûr et la marmotte… ! William ne croyait pas une seule seconde ce qu’il venait de dire. D’ailleurs il ne comprenait même pas trop ce qu’il venait de dire. Ça sonnait bien voila tout.

_________________
un homme un vrai
Revenir en haut Aller en bas
Zelda Spinoza

Zelda Spinoza

Messages : 2
Date d'inscription : 08/04/2014

Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Empty
MessageSujet: Re: Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !    Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Icon_minitimeMar 15 Avr - 14:21


Discuter avec prêtre. Voilà tout ce qu’elle avait trouvé pour exorciser ce vieux souvenir ; ça lui semblait logique à bien y réfléchir. Curieusement, le simple fait de le dire à voix haute avait déjà un certain pouvoir apaisant, mais le long silence qui suivit sa confession ne fit que la rendre plus mal à l’aise. « Chaque être humain sait trouver en soi la force de pardonner. Votre père est égal à tout homme ! » répondit finalement le prêtre sur un ton peu assuré. Zelda fronça légèrement les sourcils ; sa voix lui paraissait tellement jeune. Curieusement, elle se pencha pour tenter de distinguer son visage à travers les motifs du confessionnal, mais son visage était plongé dans la pénombre. Jusqu’à ce que la porte située de son côté ne s’ouvre…

« Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ? C’est un confessionnal, Monsieur ! » s’écria une voix féminine. Manifestement celle d’une des sœurs du couvent. Zelda comprit alors que l’homme n’avait rien d’un prêtre et qu’il était entré dans le confessionnal uniquement pour lui soutirer quelques informations croustillantes. La jeune femme s’empressa de sortir, puis se trouva nez-à-nez avec un jeune homme aux cheveux châtains et aux yeux verts. « Vous devriez avoir honte ! » s’exclama la bonne sœur en comprenant soudain le but de sa petite manigance. Zelda ouvrit la bouche, prête à l’insulter mais se souvint que ceux-ci étaient proscrits dans les lieux de culte et plus particulièrement devant une bonne sœur. Elle se contenta donc d’un regard dédaigneux et le gifla d’une telle force que le bruit résonna dans toute l’église. « Comme tu ne sembles pas coutumier à la religion, je vais te citer un passage. Matthieu 5.39. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui l’autre joue. Ça te tente de le mettre à profit ? » proposa-t-elle en la menaçant une nouvelle fois de sa main. « Se faire passer pour un prêtre. Quel goujat ! » s'exclama-t-elle avant de le contourner pour quitter l'église.
Revenir en haut Aller en bas
William Alex Slayers

William Alex Slayers

Messages : 149
Date d'inscription : 30/10/2008

Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Empty
MessageSujet: Re: Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !    Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Icon_minitimeLun 21 Avr - 1:24

William courut à la suite de la jeune fille. « Zelda Attend ! » S’il avait pût l’appeler par son prénom c’est parce qu’il la connaissait. Ils étaient à la fac ensemble et ils s’étaient retrouvé dans une situation assez délicate. Rien de sexuel rassurez-vous. Le jeune Slayers avait été collé et en guise de punition il s’était retrouvé obligé de jouer le Roméo d’une Juliette improvisé elle aussi devant pas mal d’élèves. Longue histoire. Il en gardé quelque séquelle mais depuis cet épisode il n’avait pas revu la demoiselle. Ils n’avaient pas d’amis en commun et donc aucune raison de trainer ensemble. Mais il faut croire que le destin avait voulu les réunir car ils tombaient par hasard l’un sur l’autre… Arrivait à la hauteur de Zelda, William posa sa main sur son bras pour qu’elle se retourne vers lui. « Ecoute ce n’était pas prémédité. J’étais en train de faire l’idiot mais j’étais bien loin de pensé que quelqu’un allait venir se confesser. Je sais je sais j’aurais dût dire que je n’étais pas prêtre mais tu semblais tellement avoir besoin de parler… » Il marqua un temps d’arrêt et poussa un soupir. Il semblait être sincèrement désolé même si les mots avait réellement du mal à sortir de sa bouche, question de fierté.

uc

_________________
un homme un vrai
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Empty
MessageSujet: Re: Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !    Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pardonner moi mon père parce que j'ai pêché !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
From dawn, To dusk. :: PsycotSlayers Crypte :: Zelda-
Sauter vers: